Église Saint-Martin


Damiatte fut fondée en 1295 par Jean de Monfort, seigneur de Castres, "pour faire de nouvelles bastides et regrouper les hommes de sa terre d'Albigeois".
La bastide tire son origine de Damiette, ville et port d'Egypte, connu par les Croisades, que l'on écrivait Damiatta au treizième siècle.
Ruinées au moment des guerres de religion, les quatre églises de Notre Dame de Montrecoulet, Notre Dame des Ouls, Saint Jean et Saint Laurent ont été remplacées par l'église de Saint Martin.

En 1789, la communauté de Damiatte, rattachée au diocèse de Castres, compte 3 paroisses : Saint Martin de Damiatte (dit aussi Sauveboeuf), Saint Etienne (Ou Notre Dame) de Lacapelle et Saint Genest de L'Albanel.
En 1790 Damiatte est située dans le canton de Fiac et en 1791, la commune passe dans le nouveau canton de Saint Paul, créé par arrêté du Conseil Général du 2 décembre 1790.

Au dix-neuvième siècle le clocher de l'église de Saint Martin menace de s'écrouler. Après discutions le Conseil municipal décide de reconstruire l'église sur son ancien emplacement.
Les travaux commencent vers 1880. A l'intérieur, on découvre de magnifiques vitraux et de belles peintures. Sur le mur de droite est représentée la conversion de St Augustin et sur celui de gauche, la conversion de St Paul sur le chemin de Damas.
Dans le choeur, entre les vitraux qui montrent la vie de St Martin, on trouve peints sur les murs, une douzaine de Docteurs de l'Église.
Ce titre est attribué à des théologiens canonisés, reconnus pour leurs écrits, leurs enseignements, la sainteté de leur vie et l'importance de leur oeuvre.

Église de Saint-Martin

église Saint-Martin

Eglise de Saint-Martin

Eglise de Saint-Martin

Eglise de Saint-Martin

Église de Saint-Martin

Église de Saint-Martin

NOUS CONTACTER
* Champs obligatoires
NOS COORDONNÉES

église de Saint Martin